منتدى شباب الاوراس
السلام عليكم اهلا بك زائرنا الكريم المنتدى نور بوجودك

ويسر اسرت منتدى شباب الاوراس انضمامك اليها

منتدى شباب الاوراس

فضاء لالشباب تواصل وافادة واستفادة
 
الرئيسيةالبوابةالتسجيلدخول

شاطر | 
 

 LE BORDEAUX-PARIS DE L'ÉPISTÉMOLOGIE CINDYNIQUE

اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
chouchou
المدير العام
المدير العام
avatar

عدد المساهمات : 181
تاريخ التسجيل : 14/09/2009
العمر : 29

مُساهمةموضوع: LE BORDEAUX-PARIS DE L'ÉPISTÉMOLOGIE CINDYNIQUE   الجمعة يناير 29, 2010 8:15 pm

Y-a-t-il deux espèces de sciences du danger ?
- celle de Bordeaux (Cindynica Aquitania) avec ses MADS, flux, champs, cibles et sources,
- celle de Paris (Cindynica Lutetiana) avec son hyperespace, son axiomatique, ses DSC, sasituation cindynique ?
Certains aiment à opposer les genres, les styles et les hommes, d'autres à les rapprocher. Y -a-t-il autant de sciences du danger que de villes, de régions, d'universités ? Y -a-t-il même une science du danger ?
La science du danger à Bordeaux.
Du 19 au 21 janvier 1993 se sont tenues, à Bordeaux Lac, les Assises internationales des formations universitaires et avancées dans le domaine des sciences et techniques du danger.
Les assises ont été organisées par l'université de Bordeaux 1, l'Institut Universitaire de Technologie " A "- Département hygiène et sécurité- animé par Jean Dos Santos, et par l'Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires du CEA Grenoble, représenté par Pierre Perilhon.
A cette occasion, le groupe MADS (Méthodologie d'Analyse des Dysfonctionnements dans les Systèmes), constitué en 1989, qui avait présenté à Cindynic's 92 une communication (P. Perilhon, J. Dos Santos, M. Lesbats, Y. Dutuit, J.M. Penalva, J.L. Ermine) a été tenté de faire progresser la question épistémologique des cindyniques en se référant notamment au concept de science au sens de Valéry : « Science, cela veut dire : mise au net, ordre, classification pure,... Elle est dans l'accroissement d'organisation, de conscience et de connexions... La science est de chercher dans un ensemble la partie qui peut exprimer tout l'ensemble... ».
MADS proposait de définir la science du danger comme «le corps de connaissance qui a pour but d'appréhender des événements non souhaités (ENS)». Les événements non souhaités sont eux-mêmes définis comme des « dysfonctionnements susceptibles de provoquer des effets non souhaités sur l'individu, la population, l'écosystème, les installations». Le mot appréhender signifie pour MADS : représenter, modéliser, identifier, évaluer, maîtriser, gérer, manager (gestion stratégique).
MADS reconnaît dans la théorie du système général de J. L. Lemoigne « l'aspect épistémologique nécessaire pour penser soi-même dans la complexité. MADS adopte les définitions des concepts de Modèle et de Modélisation propres à J. L. Lemoigne. L'objet de la modélisation choisie par MADS est un processus de danger. Le processus de danger est le modèle de référence de MADS. Dans ce modèle, on appelle flux de danger les transactions non désirées d'un système avec son environnement. Ce flux va d'une source à une cible.
Dans son exposé, à Bordeaux, Michel Lesbats montrera les cas suivants des flux de danger :
Flux de dangerTechnique de danger
sourceciblecorrespondante au point de vue
installationinstallationsûreté de fonctionnement
installationopérateurergonomie
opérateurinstallationfiabilité humaine, malveillance interne
installationpopulationhygiène et santé publique
populationinstallationmalveillance externe
installationécosystèmeécologie
écosystèmeinstallationurbanisme, risques naturels
Le flux s'exerce dans un champ de danger, c'est-à-dire dans un environnement actif susceptible d'influer sur la source, la cible et le flux. Il existe trois types de flux : matière, énergie, information.
Ces flux peuvent être processés par :
- les processeurs qui changent la forme ou la nature du flux : ce sont les processeurs sources ou les processeurs cibles.
- les processeurs de temps ou d'espace qui sont les processeurs de champs.
Ainsi les animateurs de MADS élaborent un panorama des techniques du danger auxquelles il faudra faire appel selon le flux considéré. Pour eux, la science du danger est une « science de la coordination, de la fédération » des techniques (sûreté, ergonomie, fiabilité, hygiène, écologie, urbanisme).
Les cindyniques à Paris.
Pour les cindyniques, la science du danger, telle qu'elle résulte du colloque de décembre 1987 à l'UNESCO et de Cindynic's 92 à Cannes, se constitue à partir d'une axiomatique et d'un hyperespace du danger.
L'axiomatique comprend une série d'axiomes spécifiques de l'approche du danger :
- Axiome de relativité : la mesure d'un risque par un acteur est relative à la position de cet acteur dans un réseau, aux limites des réseaux, d'espace et de temps qu'il prend en considération dans l'acte de mesure.
- Axiome de conventionalité : la mesure du risque dépend des conventions passées entre les acteurs participant à la mesure.
- Axiome de téléologie : le risque est fonction de l'explicitation des finalités.
- Axiome d'ambiguïté : les mesures du risque sont sujettes à des ambiguïtés (sur les données, sur les modèles, sur les finalités, sur les règles du jeu entre acteurs, sur les systèmes de valeur entre acteurs).
- Axiome de retour d'expérience : les accidents et incidents révèlent les ambiguïtés, le retour d'expérience réduit les ambiguïtés.
- Axiome de crise : la crise détruit les réseaux. La gestion de crise va les reconstruire.
- Axiome ago-antagoniste : toute action humaine a deux composantes : réductrice de danger ou cindynolytique et productrice de danger ou cindynogène.
Cette axiomatique conduit à construire 1 'hyperespace du danger comme produit de cinq espaces : épistémique (modèles), statistique (données), téléologique (finalités), déontologique (règles) et axiologique (valeurs).
L'analyse des lacunes, disjonctions et dysfonctionnements de cet hyperespace permet de produire la liste des Déficits Systémiques Cindynogènes ( DSC ). Le dépistage des DSC est la principale technique de prévention du danger comme cindynolyse. Les cindyniques ont conduit également à définir de façon précise la notion de situation cindynique, qui est un ensemble d'horizons d'espace et de temps et un ensemble de réseaux, chacun de ces réseaux étant muni d'un hyperespace du danger.
Les listes des DSC permettent de justifier théoriquement les actions de prévention enregistrées :
- en matière de santé, par l'Organisation Mondiale de la Santé, sous forme de Community Safety Program. L'IEC a lancé, à l'occasion de la journée mondiale de la santé d'avril 1993, le programme CHANCE (Cindynic Health Action Network for Communities in Europe). C'est le départ d'uneaction sanitaire cindynique au confluent de la médecine et des cindyniques.
- en informatique, ce qui fonde une cindynique informatique (lire le numéro de Sécurité Informatique de mars 1993).
- en milieu urbain, ce qui fonde une cindynique urbaine, comme le montre le numéro spécial que lui a consacré la revue de la fonction publique territoriale d'août 1993.
- en prenant en compte deux des espaces de 1 'hyperespace du danger, l'espace axiologique et l'espace déontologique, on voit apparaître les fondements d'une éthique cindynique.
- la gestion de crise conduisant à l'élaboration d'une psychologie et d'une sociologie cindyniques.
La fécondité de l'hyperespace du danger s'avère donc considérable pour l'approche avancée du danger. Tel est bien l'avis des spécialistes réunis à Berlin en octobre 1993 par le Management Centre Europe, comme des risk managers américains, par l'intermédiaire de leur structure de réflexion : la Round Table du RIMS.
La liaison Paris-Bordeaux.
Apparemment, comme certains l'ont dit, il y aurait deux sciences du danger, celle de Bordeaux et celle de Paris. En y regardant de plus près, la liaison des deux approches n ' est pas une « liaison dangereuse », ni pour Bordeaux, ni pour Paris. On voit apparaître des attracteurs épistémologiques, des zones de convergence que Paris ou Bordeaux ne peuvent répudier.
Premier attracteur : les sources épistémologiques.
L'axiomatique de Paris est déduite de l'axiomatique de l'épistémologie constructiviste. Quel est l'auteur de cette axiomatique constructiviste : c'est Jean-Louis Lemoigne dont le professeur Dos Santos fait le socle de sa conception de la complexité et de l'approche systémique du danger. En amont des travaux de J. L. Lemoigne à l'Université d'Aix - Marseille, on trouvera l'oeuvre d'un grand prix Nobel, Herbert A. Simon.
Deuxième attracteur : champ et situation.
L 'hyperespace du danger étant défini, les cindyniques sont à même de définir une situation cindynique comme une complexité décrite comme un enchevêtrement de réseaux, chacun de ces réseaux étant muni de son hyperespace.
La situation cindynique est donc le lieu des interactions entre réseaux. Ce lieu, des interactions est-il si éloigné que cela de la notion des champs « environnement actif susceptible d'influer sur les sources, cibles et flux » ? La situation cindynique prenant en compte un enchevêtrement de réseaux, le champ décrit la dynamique de cet enchevêtrement comme influence de la source sur les cibles par l'intermédiaire des flux et par influence du champ des sources, cibles et flux. Il s'agit donc, dans les deux approches ; de décrire les interactions entre les réseaux.
Troisième attracteur : le déploiement encyclopédique.
Différents points de vue ou techniques du danger doivent être fédérés par MADS. Pour Paris, les cindyniques sont munies d'un dynamisme encyclopédique qui les amènent à transformer et à animer un ensemble de disciplines scientifiques :
- cindynique sanitaire et action sanitaire cindynique
- cindynique urbaine et urbanisme cindynique
- psychologie cindynique
- sociologie cindynique
- cindynique énergétique, informatique, chimique,...
Ne reconnaît-on pas dans ces disciplines cindyniques les «points de vue» mis en valeur parMADS ?
Conclusion
Je crois qu'on peut prendre un aller-retour cindynique Paris-Bordeaux sans se tromper de trajet. Le voyage est plein d'intérêt et mérite d'être fait plusieurs fois. En fait, il est aussi difficile de dissocier ces deux approches que de faire médecine en dissociant l'anatomie de la physiologie. Le grand rassemblement prometteur de Cindynic's 94 sera, j'en suis sûr, l'occasion de voir la « TGV », ou Très Grande Vitalité, des sciences du danger tant sur le plan anatomique que sur le planphysiologique

_________________
ليس عضيما ان تصنع 100 صديق في عام ولكن العضيم ان تصنع صديقا لالف عام.
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://شباب الاوراس.ahlamontada.net
 
LE BORDEAUX-PARIS DE L'ÉPISTÉMOLOGIE CINDYNIQUE
الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» LE BORDEAUX-PARIS DE L'ÉPISTÉMOLOGIE CINDYNIQUE

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
منتدى شباب الاوراس  :: عمارة التعليم العالي والبحث العلمي :: غرفة معهد الوقاية والامن الصناعي-
انتقل الى: